Équipe

Nous sommes une petite équipe multidisciplinaire alliant de nombreuses compétences et une grande expérience clinique. Nous adorons ce que nous faisons et le faisons avec passion. Nous sommes impatients de travailler avec vous.

En attendant de pouvoir faire une photo complète de laboratoire, voici un avant-goût de notre équipe lors de notre dernière rencontre de laboratoire (NB: Quelques étudiants sont absents, mais nous remédierons à la situation à la prochaine rencontre!)

Karine Marcotte

Directrice de laboratoire

Karine Marcotte a travaillé pendant près de cinq ans comme orthophoniste à l’Hôpital du Sacré-Coeur de Montréal avant d’entreprendre des études doctorales en sciences biomédicales option orthophonie à l’Université de Montréal. Elle a ensuite effectué des études postdoctorales en neuroimagerie au Toronto Rehabilitation Institute (University Health Network). Elle s’est jointe au centre de recherche de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (qui fait maintenant partie du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal) en tant que chercheuse régulière en 2013. Depuis, ses travaux sont financés par les Fonds pour la recherche du Québec – Santé (FRQ-S), par la Heart and Stroke Foundation, par le Réseau provincial de recherche en adaptation-réadaptation (REPAR) et par le Réseau de bio-imagerie du Québec (RBIQ). Karine Marcotte fait partie de l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec depuis 2002.

Contactez-moi par courriel : karine.marcotte@umontreal.ca

Sarah Martineau

Étudiante au doctorat, Orthophoniste

Sarah Martineau est orthophoniste depuis 2009. Elle a développé une solide expérience clinique au sein de différentes instances (centres de rééducation, hôpitaux, cliniques privées) et possède de nombreuses certifications (LSVT, LMRVT, Thérapie Manuelle, NER21, etc). Elle est actuellement affiliée à l’Hôpital Maisonneuve-Rosemont, où elle a principalement pratiqué dans le domaine des troubles neuromoteurs (dysphagie, dysarthrie, voix, paralysie faciale). Elle réalise également son doctorat à l’École d’Orthophonie et d’Audiologie de l’Université de Montréal depuis 2017 sous la supervision de Dre Karine Marcotte. Son projet de recherche vise à récolter des données sur l’efficacité d’une rééducation faciale pour la paralysie de Bell nommée « Effet Miroir Plus ».   Dès le départ, ce projet de recherche a été motivé par le désir de soutenir les cliniciens dans la réalisation de leur travail en rééducation faciale. Il s’agit d’un projet créateur de ponts entre la recherche et la clinique. D’ailleurs, Sarah collabore également à différents projets de recherche clinique, qui visent à valider des outils d’évaluation ou à étudier l’efficacité des interventions orthophoniques. Son projet est financé par le partenariat OOAQ-REPAR et elle détient une bourse de recherche du Fonds de recherche Québec-Santé. Sarah collabore également à différents projets de recherche clinique, qui visent à valider des outils d’évaluation ou à étudier l’efficacité des interventions orthophoniques.

Contactez-moi par courriel : sarah.martineau.2@umontreal.ca

Amélie Brisebois

Étudiante au doctorat, Orthophoniste

Amélie Brisebois a fait ses débuts au LaboRENATO en novembre 2017 comme orthophoniste en charge du recrutement de participants puis en tant que coordonatrice de laboratoire dans le cadre du projet « Les changements cérébraux associés à la récupération clinique dans l’aphasie post-AVC ». Depuis septembre 2019, elle est étudiante au doctorat en sciences biomédicales (option orthophonie) à l’Université de Montréal (2019-…) sous la co-supervision de Dre Karine Marcotte et Dre Simona Maria Brambati (Département de psychologie). Son projet doctoral vise à documenter longitudinalement la récupération des habiletés de discours suite à un accident vasculaire cérébral. Amélie a obtenu une bourse doctorale professionnelle du Fonds québécois de recherche en santé du Québec (FRQS, 2020-2024). Amélie est membre en règle de l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec depuis 2011. Elle a œuvré comme orthophoniste clinicienne auprès de la clientèle adulte et gériatrique en soins hospitaliers à l’Hôpital la Cité-de-la-Santé de Laval (2011-2018) puis à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal (2018-…). Elle y a développé une expérience solide dans l’évaluation des troubles acquis de la communication et de la déglutition. Ses intérêts de recherche portent principalement sur les troubles de langage acquis, les aspects langagiers associés au vieillissement, mais également le développement de connaissances pour la pratique orthophonique en milieu de soins aigus.

Contactez-moi par courriel: amelie.brisebois@umontreal.ca

Alberto Osa Garcia

Étudiant au doctorat

Alberto détient un diplôme de doctorat de premier cycle en Médecine par l’Université Complutense de Madrid et une maîtrise du centre de recherche BCBL (Basque Center for Brain, Cognition and Language), à Donostia-San Sebastián (Espagne). Il a fait ses débuts au labo à titre d’étudiant visiteur en février 2018. Il est depuis septembre 2018 étudiant au doctorat en co-supervision avec Dre Simona Maria Brambati.  Il détient une bourse de doctorat du Fonds de recherche Québec-Santé. Ses intérêts portent sur les corrélats neuroanatomiques de l’aphasie post-AVC et sa récupération, les variables biomédicales liées aux troubles de la communication et la réadaptation multimodale de ces troubles. Son projet de doctorat vise à documenter les différences phases de la récupération en regardant différentes variables biomédicales, telles que les mesures de diffusion des faisceaux de matière blanche. Il collabore aussi dans d’autres projets documentant les effets de l’art-thérapie (ex.: les arts scéniques) dans la réintégration des personnes avec aphasie chronique.

Contactez-moi par courriel : alberto.osa.garcia@umontreal.ca

Tijana Simic

Stagiaire post-doctorale

Tijana a une formation clinique d’orthophoniste, a complété un doctorat à l’Université de Toronto sous la supervision d’Elizabeth Rochon. Elle est actuellement stagiaire post-doctorale sous la supervision de Simona Maria Brambati et co-supervisée par Karine Marcotte.

‘Mes recherches portent sur les prédicteurs du rétablissement de l’aphasie post-AVC, en mettant l’accent sur les facteurs dont on suppose qu’ils ciblent et soutiennent la neuroplasticité et le bilan thérapeutique. Actuellement, je développe un projet qui vise à examiner le rôle du contrôle exécutif et de la connectivité des réseaux linguistiques dans la médiation de la gravité de l’aphasie et de son rétablissement au fil du temps. Le but ultime de mon travail est d’établir des relations cerveau-comportement qui ont le potentiel de maximiser la neuroplasticité et la récupération chez les personnes touchées par un AVC.’

Anne-Marie Chouinard

Assistante de recherche

Anne-Marie a fait sa maitrise professionnelle en orthophonie dans le laboratoire. Elle a travaillé en collaboration avec Sarah Martineau sur le projet portant sur le Protocole Effet Miroir Plus dans la paralysie de Bell aigue. Elle a publié un article à titre de première auteure dans le journal français Revue orthophonique. Elle collabore maintenant au projet d’Amélie Brisebois portant sur le discours.

Alumni

Doctorat

Mariem Boukadi 

En co-supervision avec Dre Simona Maria Brambati, Mariem a terminé son doctorat en neuropsychologie en octobre 2020. Sa thèse a pour titre: Assessing early white matter predictors of syntactic abilities in post-stroke aphasia using HARDI-based tractography.


Maitrise professionnelle en orthophonie

2019-2020: Anne-Marie Chouinard et Catherine Labbé

2018-2020: Élodie d’Auteuil

2018-2019: Suli-Anne Caron

2016-2017: Audrey Borgus et Maude Jacques-Coulombe

2015-2016: Pamela Ross

2014-2016: Maude St-Pierre

2014-2015: Véronique Ippersiel, Michèle Masson-Trottier, Mireille Parent et Katherine Talbot

2013-2014: Dominique Barma-Hamel, Maude Calce-Lafrenière, Catherine-Édith Cyr, Camille Lang et Monica Pouliot

Vous voulez vous joindre à nous ?


%d blogueurs aiment cette page :